Connexion effectuée avec succès «MES COLLECTIONS MARABOUT

MES COLLECTIONS MARABOUT


Retour a l'Accueil MARABOUT

LISTING   : GERFAUT

Titre   (trié par TITRE) Auteur
Numéro Année Collection Commentaire possession En vente Fiche/Photo
CAPITAINE FRACASSETHEOPHILE GAUTIER011?Marabout GERFAUTAu temps de Richelieu, le jeune baron de Sigognac quitte le castel ruin? de ses anc?tres pour suivre ? travers la France une troupe de com?diens ambulants. Matamore, le ? tranche-mentagne ? de la troupe, ayant p?ri, Sigognac le remplace et prend le nom de Capitaine Fracasse. Quels exploits n'accomplira-t-il pas pour les beaux yeux de l' ?ing?nue? Isabelle ?NON
HISTOIRE DES TREIZEHONORE DE BALZAC031?Marabout GERFAUT ? Ce furent treize rois inconnus mais reellement rois et plus que rois, des juges et des bourreaux qui, s'etant fait des ailes pour parcourir la societe de haut en bas, dedaignerent d'y etre quelque chose parce qu'ils y pouvaient tout.? Balzac revait d'un pouvoir occulte dominant le monde, il inventa cette societe de Jesus au profit du diable. Unis a jamais, ses treize hommes, tous d'elite, comte ou forcat, n'obeissent qu'a une seule loi, la volonte de l'un d'eux. Le general d'Empire Montriveau fait appel a eux pour ravir a Dieu celle qu'il a aimee en vain, la duchesse de Langeais, devenue carmelite. Ferragus leur commandera de tuer le temoin genant de son horrible secret. Et Marsay, grace a eux, pourra aimer la fille aux yeux d'or. Face a ces treize hommes se dresse la feminite vecue a son paroxysme. Une sublime trilogie d'amour et de mort dans un Paris de tenebres et de bois dore, celui de la Restauration.OUI
JOSEPH BALSAMO TOME IALEXANDRE DUMAS022?Marabout GERFAUTUn amour malheureux dont il tente de se d?gager, et voil? le jeune m?decin Clay Walters expos? ? la jalousie, puis ? la vengeance de son ex-fianc?e Maria. Des scrupules professionnels, des interrogations sur la finalit? de l'art de gu?rir, et le voil? en butte ? un soup?on, puis ? une d?nonciation : d'avoir pratiqu? l'euthanasie. Tout cela conduit ? un proc?s retentissant, qui se terminera de la fa?on la plus inattendue.OUI
JOSEPH BALSAMO TOME IIALEXANDRE DUMAS023?Marabout GERFAUTAvec ce roman etrange et attachant, Dumas s'est ?lev? au niveau des plus grands romanciers. Nous sommes loin des feuilletons et de la litt?rature alimentaire; Jamais l'?crivain n'a d?ploy? autant d'imagination, d'intelligence et de subtilit? dans l'intrigue. L'atmosphere de l'?poque, les ?blouis sauts tableaux de la Cour, le relief des personnages, le savant m?lange de r?el et de fantastique donnent a cette oeuvre' une inoubliable intensiteOUI
L'EDUCATION SENTIMENTALEGUSTAVE FLAUBERT015?Marabout GERFAUTEntre Mme Arnoux qui passe dans la vie les yeux baisses, fidele a son honneur, et Rosanette, la fille de joie, Frederic hesite. Flaubert disseque une societe qui s'enivre de vertu tout en se goinfrant de plaisirs faciles. Nous sommes a la veille de la Revolution de 48. Jamais l'on n'a plus debattu de la democratie, de la Republique et de la propriete. Ses amis s'engagent, militent, Frederic, lui, pense a sa carriere et calcule. La betise regne sur les salons bourgeois, dans les reunions politiques, les salles de redaction et les ateliers. L'Education sentimentale est le roman de la parole qui ne mene qu'au reve en amour, en politique comme au travail. De ce chef d'oeuvre noir Flaubert a mis tant de lui-meme, tout le roman contemporain est sorti.OUI
LA CHARTREUSE DE PARMESTENDHAL008?Marabout GERFAUTUn livre unique, une somme romanesque, un livre dict? en moins de deux mois et qui est le sommet de l'improvisation, un r?cit sur Bonaparte, Waterloo, l'Italie, un grand ouvrage politique, que dire encore en faveur de ce qu'Italo Calvino appelait ?le plus beau roman du monde?. Une com?die humaine, un itin?raire spirituel, plusieurs histoires d'amour enferm?es dans une petite ville d'Italie, avec le passage du temps, le charme de la m?moire, les ?paysages sublimes?, le paradoxe d'un h?ros qui trouve son paradis en prison, toutes les vertus et toutes les l?chet?s, il faudrait tout citer. Manqueraient encore la merveilleuse bri?vet? de la phrase, et le sens de l'humour. Toute la litt?rature fran?aise en un volume.NON
LA COMTESSE DE CHARNY TOME IALEXANDRE DUMAS025?Marabout GERFAUTNON
LA COMTESSE DE CHARNY TOME IIALEXANDRE DUMAS026?Marabout GERFAUTOUI
LA DAME DE MONSOREAUALEXANDRE DUMAS004?Marabout GERFAUTEn l'an 1578, Henri III, roi de France, se croit solidement assis sur son trône. Son fou, Chicot, insolent, sarcastique, mais fidele, est la pour l'en assurer. Mais dans l'ombre, on complote ferme: le duc d'Anjou, frere du roi, aimerait bien a son tour gouter aux delices de la couronne. Il aimerait bien aussi gouter aux plaisirs amoureux dans les bras de la belle et douce Diane de Meridor, comtesse de Monsoreau, qu'il a apercue lors d'un bal. Mais le sombre et cruel comte de Monsoreau, son mari, qui l'a epousee n'a nulle intention de la livrer a la convoitise du duc, et il dejoue tous les traquenards. Ce faisant, il ne se mefie pas assez de Bussy d'Amboise, "homme jeune, beau et brave jusqu'a la folie", qui saura confondre les traitres et gagner le coeur de la belle Diane. OUI
LA FILLE DU MARQUISALEXANDRE DUMAS014?Marabout GERFAUTOUI
LA REINE MARGOTALEXANDRE DUMAS002?Marabout GERFAUT1572. La France des guerres de religion est devenue le champ clos des grands seigneurs et des pretendants au trone. A Paris, le jeune roi protestant de Navarre, le futur Henri IV, vient d'epouser Marguerite de Valois, dite Margot; mariage politique qui n'empeche pas les Guise et le roi Charles IX de fomenter les horreurs .de la Saint-Barthelemy. Sur les pas du jeune comte de La Mole, dont s'eprend eperdument la belle Margot, et de son compagnon, le tonitruant Annibal de Coconnas, nous entrons dans ce labyrinthe d'intrigues, d'alliances, de trahisons. Les poignards luisent sous les pourpoints. Rene le Florentin fournit les poisons a l'implacable Catherine de Medicis. Le vieux Louvre avec ses fetes brillantes, ses passages secrets, son peuple de soldats et de jolies femmes, est le theatre ouse deploient en mille peripeties les jeux de l'amour, de la politique, de la haine. Le pere des Trois Mousquetaires nous en donne une passionnante chronique, ou sa petulante bonne humeur survit aux plus sanglants episodes.NON
LE DOCTEUR MYSTERIEUXALEXANDRE DUMAS013?Marabout GERFAUTNON
LE PERE GORIOTHONORE DE BALZAC012?Marabout GERFAUTOn lit Le pere Goriot quand on a quatorze ans, et on decrie qu'on n'aime pas Balzac... On le relit quelques annees plus tard, et l'on decouvre un geant de la litterature, un des meilleurs analystes de l'ame humaine, un des plus grands critiques d'une societe qui est encore la notre. Le pere Goriot ce n'est pas seulement un pere pelican, victime consentante de ses deux filles trop gatees. C'est aussi la pension Vauquer et son implacable mediocrite; ce sont les debuts de Rastignac, etudiant pauvre et ambitieux qui perd son innocence au contact de Vautrin, cynique et brillant patron d'une mafia qui ne s'appelait pas encore ainsi. Le pere Goriot c'est un acte de cette eternelle comedie humaine dont nous sommes tous les acteurs. Oui, un livre tres contemporain.OUI
LE ROUGE ET LE NOIRSTENDHAL005?Marabout GERFAUTLe Rouge et le Noir, roman central de Stendhal, porte un titre qui symbolise la table de jeu. Une fois une couleur amen?e il n'est plus temps de revenir en arri?re. Mais le jeu comporte une direction ou un dessous des cartes qui est l'?nergie. La pr?sence, le degr? ou l'absence de l'?nergie, voil? ce qui fait une destin?e. Le Rouge et le Noir, c'est le roman de l'?nergie, celle d'un jeune homme ardent, exigeant et pauvre dans la soci?t? de la Restauration. Il a pour sous-titre : Chronique de 1830, cela signifie la France, toute la France, la Province et Paris. Julien est le d?l?gu? ? l'?nergie provinciale, le d?l?gu? du talent ? la carri?re, des classes pauvres ? la conqu?te du monde. L'?nergie de julien ne va pas sans une violence de temp?rament, une intensit? de chauffe qui le conduit ? l'?chafaud. Cette peinture, pleine, puissante, normale de l'?nergie d'un homme, d'un pays, d'une ?poque, compose une oeuvre immense que son temps ne comprit pas mais dont la vivante influence n'est pas encore ?puis?e.NON
LELIAGEORGS SAND028?Marabout GERFAUTCe roman (1833) est inspir? moins par la vie que par la personne de George Sand. L'h?ro?ne est une femme d'action, mais d?vor?e du d?mon de l'analyse, et dont le charme op?re sur bien des hommes : le po?te St?nio (on songe ? Musset), l'ancien aventurier converti Trenmor, l'ermite Magnus. L?lia cherche la paix en devenant l'abbesse d'un couvent. St?nio l'y retrouve et c'est le drame. George Sand distinguait elle-m?me dans son livre une question psychologique, une question sociale (la femme dans la soci?t?), la po?sie des personnages, le style qui traduit cette po?sie. L?lia, ajoutait-elle, signifie la d?ception, la souffrance, le coeur d?fiant et dess?ch?, le d?sespoir. - St?nio signifie l'esp?rance, la confiance dans l'avenir, l'amour. L'auteur apporte une philosophie, celle du d?sespoir lucide, au service d'un grand livre.NON
LES BLANCS ET LES BLEUSALEXANDRE DUMAS029?Marabout GERFAUT"Je meurs pour avoir manqu? ? un serment sacr?. Par cons?quent, je reconnais avoir m?rit? la mort. Si tu veux donner la s?pulture ? mon corps, mon corps sera d?pos?, la nuit prochaine, sur la place de la ',relecture de Bourg. Le poignard que I'on trouvera plant? dans ma poitrine indiquera que je ne meurs pas victime d'un l?che assassinat, mais d'une juste vengeance".NON
LES MISERABLES TOME IVICTOR HUGO016?Marabout GERFAUTLa foule des malheureux contre qui s'acharnent la malice du sort et la malignit? de l'homme, Hugo a su la peindre sous des aspects aussi atroces que grandioses. C'est Jean Valjean, ce rude gaillard qui peut, d'un coup de reins, soulever une charrette embourb?e, cet acrobate aux ?vasions spectaculaires, cet ancien for?at qui est peut-?tre un saint... C'est 'Gavroche, le petit Parisien gouailleur. Ce sont Cosette, la fillette martyre, Javert, le policier inflexible, des malheureux et des coquins : les Mis?rables? OUI
LES MISERABLES TOME IIVICTOR HUGO017?Marabout GERFAUTLa foule des malheureux contre qui s'acharnent la malice du sort et la malignit? de l'homme, Hugo a su la peindre sous des aspects aussi atroces que grandioses. C'est Jean Valjean, ce rude gaillard qui peut, d'un coup de reins, soulever une charrette embourb?e, cet acrobate aux ?vasions spectaculaires, cet ancien for?at qui est peut-?tre un saint... C'est 'Gavroche, le petit Parisien gouailleur. Ce sont Cosette, la fillette martyre, Javert, le policier inflexible, des malheureux et des coquins : les Mis?rables?OUI
LES MYSTERES DE PARIS TOME IEUGENE SUE018?Marabout GERFAUTDans cette premiere partie des Mysteres de Paris , le prince Rodolphe, poursuivant un but mysterieux, frequente mendiants et malfaiteurs. Mais, au 19eme siecle, vivre dans l'ile de la Cite presente certains dangers... C'est Claude Sontelli, le brillant animateur du Theatre de la jeunesse de la R.T.F., qui a adapte pour vous le grand roman d'Eugene Sue.OUI
LES MYSTERES DE PARIS TOME IIEUGENE SUE019?Marabout GERFAUTOUI
LES QUARANTE-CINQALEXANDRE DUMAS0071957Marabout GERFAUTOUI
MADAME BOVARYGUSTAVE FLAUBERT006?Marabout GERFAUT?Il y a peu de femmes que, de t?te au moins, je n'aie d?shabill?es jusqu'au talon. J'ai travaill? la chair en artiste et je la connais. Quant ? l'amour, ?'a ?t? le grand sujet de r?flexion de toute ma vie. Ce que je n'ai pas donne ? l'art pur, au m?tier en soi, a ?t? l? et le cour que j'?tudiais c'?tait le mien. ? Flaubert d?fend ainsi son oeuvre dans une lettre ? sa ma?tresse. Louise Collet. L'amour si quotidien de Charles Bovary, les passions tumultueuses de sa femme Emma ?taient d?crites avec tant de r?alisme que l'auteur et l'imprimeur furent tra?n?s en justice pour offense publique ? la morale et ? la religion. On les acquitta. Flaubert n'avait peint que la r?alit?, les moisissures de l'?me. Une femme, mal mari?e, dans une petite ville normande, r?ve d'amour et le trouve.NON
MAUPRATGEORGES SAND030?Marabout GERFAUTNON
MOLL FLANDERSDANIEL DEFOE020?Marabout GERFAUTFemme de mauvaise vie ? De petite vertu ? Voleuse imp?nitente ? Rarement cr?ature conna?t dans son existence autant de revers que Moll Flanders. Elle a de qui tenir. Sa m?re l'abandonne ? six mois avant d'?tre "d?port?e aux plantations". Recueillie par des boh?miens, elle vagabonde avec eux avant de caracoler au bras de ses cinq maris. Ceux-ci n'ont qu'une solution mourir ou la laisser tomber ! Et comment vivre ? Londres au XVIIIe si?cle quand on est d?laiss?e ? A la mi-temps de sa vie, on ne s?duit pas le premier godelureau venu. Faute de pouvoir user de ses charmes, n'ayant plus ni secours, ni assistance, ni guide, Moll Flanders commet son premier larcin. Les voies de la Providence sont imp?n?trables ! Un mauvais pas en entra?ne un autre. De tribulations en infortunes, elle risque ? son tour la d?portation. Mais ? quelque chose malheur est bon. La d?brouillardise finit bien par payer? OUI
NOTRE DAME DE PARISVICTOR HUGO001?Marabout GERFAUTDans le Paris du XVe siecle, le poete Gringoire nous entraine du Quartier latin a la sinistre place de Greve, se dressent gibet et pilori, pour revenir toujours a Notre-Dame de Paris, cette ? vaste symphonie de pierre? qui se dresse dans la Cite. Gringoire est, lui aussi, fascine par la gracieuse bohemienne Esmeralda, a qui Quasimodo, le sonneur de cloches difforme, voue une veritable devotion. Esmeralda n'a d'yeux que pour le beau capitaine Phaebus... Enlevee, accusee de sorcellerie, pourra-t-elle etre sauv?ge des intrigues du sombre archidiacre Frollo qui la convoite? OUI
QUATRE-VINGT-TREIZEVICTOR HUGO021?Marabout GERFAUTLorsqu'il publie Quatrevingt-Treize en 1874 - c'est son dernier roman -, Hugo renoue avec le roman historique. Dans la Vend?e de 1793, trois personnages s'affrontent l'aristocrate Lantenac, fid?le ? son pass?, son petit-neveu Gauvain, tourn? vers l'avenir g?n?reux de la R?publique, et le conventionnel Cimourdain, plus durement soucieux des exigences pr?sentes de la R?volution et de la Terreur. Dans cette ?pop?e o? le romancier m?le la fiction de l'intrigue et la r?alit? de l'Histoire - Danton, Robespierre et Marat sont au centre du livre -, chacun des trois h?ros se trouve ainsi guid? par une certaine id?e du devoir et de l'honneur. Et chacun sera conduit ? une forme d'h?ro?sme qui n'?carte pas la mort. Ecrivant son livre juste apr?s la Commune, Hugo y d?veloppe une vraie philosophie de l'Histoire. Cette ?dition est due ? Bernard LeuilliotOUI
SALAMMBOGUSTAVE FLAUBERT027?Marabout GERFAUTLes Mercenaires se sont r?volt?s contre Carthage dont la d?fense a ?t? confi?e ? Hamilcar Barca. Celui-ci, par des man?uvres habiles, attire une des arm?es des Barbares dans la montagne et l'enferme dans le D?fil? de la Hache, o? elle p?rira. Les autres seront d?faites aux portes de Carthage... Avec Hamilcar, deux figures se d?tachent en un relief impressionnant : sa fille Salammb?, l'h?ro?ne prestigieuse du roman, et un chef des Mercenaires, l'Africain M?tho?NON
SCENES DE LA VIE DE BOHEMEHENRY MURGER010?Marabout GERFAUTNON
THYL ULENSPIEGELCHARLES DE COSTER003?Marabout GERFAUTOUI
UNE FILLE DU REGENTALEXANDRE DUMAS009?Marabout GERFAUTOUI
UNE VIEGUY DE MAUPASSANT024?Marabout GERFAUTNON
La table contient ".$res." GERFAUT

Haut de la page